"La mobilité résidentielle des ménages et des publics les plus fragiles", le nouveau cycle

Dans son rapport « le logement social face au défi de l’accès des publics modestes et défavorisés » publié le 22 février 2017, la cour des comptes interroge l’accès au logement social des publics modestes, notamment dans les territoires de la géographie prioritaire de la politique de la ville et a fortiori dans des départements tels que la Seine-Saint-Denis. Quelles réalités de cette destination du parc social aujourd’hui dans un contexte d’enjeux imbriqués entre la nécessité de développer les réponses à la fois, aux urgences du mal-logement, aux freins à la mobilité résidentielle des plus démunis, au déficit de mixité sociale dans certains territoires et corollairement aux phénomènes de ségrégation spatiale à l’échelon plus large de l’Ile de France ?


Le cycle en 3 ateliers que propose Profession Banlieue, abordera successivement : - Les enjeux et difficultés de la mobilité résidentielle des ménages les plus fragiles (4 mai / 14h-17h) - Le rôle du parc social et les stratégies des bailleurs dans le parcours résidentiel des ménages les plus modestes (21 juin / 9h30-12h30) - Les instruments favorisant la mobilité résidentielle des publics fragiles (13 septembre / 9h30-12h30)


Gregory Hochberg, Chef de service Insertion d'Interlogement93, interviendra à l'occasion du premier atelier (4 mai).


Le programme détaillé est disponible ici.


Et pour les inscriptions, c'est par là.

Sélection d'articles

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: