Le Secours catholique interpelle : Rendez nous la carte de résident!

Aujourd’hui comme hier les migrants fuient la misère ou la guerre et viennent en France chercher du travail - pour survivre dans un premier temps, puis construire un avenir meilleur pour leurs enfants. Certains ont déjà dans notre pays des attaches familiales ou personnelles.

Le nombre des migrants n’est pas plus élevé aujourd’hui qu’hier, mais c’est le regard sur eux qui a changé. Qu’ils aient obtenu un droit au séjour ou qu’ils en soient privés, ils subissent des situations indignes, les angoisses de la précarité, la constante dégradation des conditions d’accueil, quand ce n’est pas le racisme et les violences policières.

Le gouvernement a présenté le 23 juillet 2014 un projet de loi relatif à l’entrée et au séjour des étrangers en France qui, loin de faciliter leur accueil et de sécuriser leur parcours, les maintiendra encore davantage dans la précarité et les soumettra encore davantage à l’arbitraire de l’administration. Tous les dispositifs prévus contribuent à établir des discriminations et à privilégier la fermeture des frontières.

Le Secours catholique 93, membre du Collectif Livre noir (ASTI 93, Anacaona Droits humains Haïti, Auber sans la Peur, Collectif SP Livry Gargan, Coordination de lutte des SP 93, Ensemble vivre, travailler et coopérer, Femmes en lutte 93, GISTI, La Cimade IDF, Ligue des droits de l’Homme 93, MRAP 93, RESF 93, Romeurope 93, UD Solidaires 93) refuse une politique fondée sur l’exclusion administrative, la précarité économique , la surveillance et exige la non modification de la loi . Les étrangers sont une richesse et doivent obtenir un titre de séjour unique valable 10 ans et renouvelable de plein droit.

Pour lire le communiqué de presse : cliquez ici

Source Secours catholique 93

Sélection d'articles

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: