Tuberculose et MST : la Seine-Saint-Denis n’a plus d’argent pour dépister.

Dès janvier 2015, la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) cessera de verser une subvention d’un montant de 1,5 millions d’euros au département de la Seine-Saint-Denis. Alors que tous les indicateurs de santé du territoire sont au rouge, avec 4 000 cas détectés tous les ans de tuberculose, et un besoin primordial de dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST), les sept centres du département et le camion mobile pourraient disparaître et remettre en cause les opérations de dépistage itinérantes qui prenaient en charge les habitants des bidonvilles ou des foyers de travailleurs migrants.

Sélection d'articles

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: