Assemblées générales, rapport moral

Le rapport d’activité, qui vous est présenté pour l’année 2013, souligne une fois encore la richesse et la diversité du réseau des associations adhérentes d’Interlogement93.Tout au long de cette année, vous ont été présentées les nombreuses preuves de la dynamique associative au travers des diverses publications, mobilisations et interpellations auxquelles vous avez été associés ; leur ensemble est disponible sur le site web d’Interlogement93.

Avec vous, nous nous sommes mobilisés pour ten- ter de faire avancer la cause des plus vulnérables des publics qui s’adressent aux associations de notre réseau. Les interpellations des ministères du Logement et de la Famille, du préfet et du président du Conseil général de Seine-Saint-Denis initiées depuis 2011, se sont renouvelées tant en 2012 qu'en 2013 et sont encore d'actulité à l'heure ou notre assemblée générale se déroule. Elles concernent les femmes sortant de maternité sans solution d'hébergement et le traitement discriminant, au regard de l’accès au logement social, fait aux publics issus des associations qui œuvrent dans le champ de la protection de l’enfance, tels les jeunes majeurs et les femmes avec leurs enfants.

Les pouvoirs publics tous confondus, qu’ils repré- sentent l’État ou notre territoire séquanodyonisiens, ne semblent cependant toujours pas convaincus de l’impérieuse nécessité de réunir tous les acteurs de l’hébergement, de l’accès au logement, aux droits élémentaires, à la santé, autour des mêmes objectifs de pertinence et d’ef- ficacité des actions conduites et des finan- cements croisés. Nous affirmons que, services de l’État, du Conseil général et associations, nous réduirons l’errance et la désocialisation et que nous maîtriserons mieux les coûts en construisant ensemble une politique sociale sans rupture dans l’accompagnement des personnes vers l’accès à leurs droits fondamentaux.

Nous croyons à la pertinence des projets collectifs et des actions concertées.

Nous sommes convaincus qu’il est possible ensemble, de nous organiser pour ne plus accepter les ruptures de parcours dues aux champs de compétences cloisonnés et à l’extraordinaire complexité administrative qui nuit à la construction de pas- serelles entre compétences territoriales et de l’État. Le conseil d’administration et la direction d’ Interlogement93, contre vents et marées, persistent à porter haut et fort vos revendications de cohérence et d’efficacité dans les politiques publiques desti- nées aux personnes que nos associations représentent, enfants et adultes.

Si le gouvernement actuel et le précédent, sous la présidence de François Hollande, ont annoncé et promis que les politiques pour la jeunesse, son éducation, son enseignement, sa santé, sa formation, son emploi, son accès à l’hébergement et au logement, seraient concertées et prioritaires... Nous n’en avons pas encore vu la traduction dans les faits ! Nous nous sommes donc régulièrement manifestés pour revendiquer la concrétisation de ces annonces et restons mobilisés pour qu’elles deviennent réalités.

À la lecture du rapport d’activité 2013, vous constaterez que, malheureusement, les demandes de mise à l’abri ne se sont pas réduites cette année ! Elles se sont au contraire accrues ! Nous voyons chaque année, augmenter le nombre des nuitées hôtelières consacrées à la mise à l’abri des personnes démunies. 1 317 921 appels ont été reçus par le 115, soit une augmentation de 61% par rapport à 2012.

804 255 nuitées hôtelières ont été réalisées !

Quand verrons-nous enfin l’ensemble des pouvoirs publics remettre en question ce mode d’hébergement précaire et massive- ment insatisfaisant quant aux besoins des ménages et familles accueillis au bénéfice d’une politique d’hébergement et d’accès au logement pensée et construite en concertation avec les usagers et les acteurs associatifs ? Les millions d’euros payés aux hôteliers, pourraient manifestement être redéployés au profit de dispositifs d’hébergement gérés par des organismes sans buts lucratifs, dans l’intérêt des ménages reçus !

Depuis la création du SIAO en 2010, Interlogement93 a mis en place un dispositif unique urgence et insertion. Toutes les demandes d’hébergement et de logement qui émanent de nos associations y sont centralisées et traitées. Particulièrement actives dans ce dispositif, les associations adhérentes participent tant aux commissions paritaires d’orientation (CPO) qu’à la concertation technique de l’urgence (CTU). Bien sûr, ceci est le reflet de notre volonté commune de faire vivre intensément les engagements, actions et dispositifs collectifs.

Quant à l’accès au logement, ce sont 477 demandes qui ont été traitées. 281 logements temporaires ont été mis à disposition de ménages en voie d’insertion.

134 ménages ont été relogés dans le cadre de l’AVDL accès.

Vous trouverez bien plus de chiffres de l’activité d’Interlogement93 dans le rapport d’activité qui vous est remis aujourd’hui.

Interlogement93, c’est aussi ses cinq commissions thématiques où se mobi- lisent des salariés de nos quarante-trois associations adhérentes et plusieurs admi- nistrateurs. Elles nous sont précieuses pour alimenter la réflexion du conseil d’administration, faire évoluer nos pro- jets et amener la substance essentielle aux publications et documents produits tout au long de l’année.

Les personnels salariés d’Interlogement93, ceux détachés par les associations adhérentes, ses cadres, sa direction se mobilisent quotidiennement pour que vivent nos valeurs associatives et huma- nistes, nos projets communs et les services que nous avons choisi de porter collectivement. Grâce à eux, grâce aux salariés de nos associations, Interlogement93 est un interlocuteur fondamental et incontournable des pouvoirs publics départementaux et régionaux en lien avec l’hébergement, l’habitat et le logement.

Grâce à vous, les droits des plus démunis sont défendus au plus haut niveau. Grâce à vous, nous comptons et pesons dans le débat public.

Alors merci d’être là et je nous souhaite de nombreux combats communs conduits et gagnés pour les plus exclus des habitants de ce pays. Les droits s’acquièrent et se protègent de hautes luttes ! Soyons-en des acteurs victorieux pour le bien commun.

Sélection d'articles

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: