Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter:

Coordination de la période hivernale

May 20, 2013

 

 

 

 

Références

> circulaire relative au plan hivernal 2012-13-du 23/10/2012

> circulaire relative aux plans territoriaux de sortie de l’hiver du 04/01/2013 

 

 

 

 

 

MISSIONS

> Traitement des évaluations sociales reçues des personnes prises en charge par l’hôtel 115 ou en structures hiverna- les

> Suivi de l’occupation des places> Priorisation des réorientations vers des places pérennes d’hébergement, loge- ment intermédiaire ou autonome> Coordination des acteurs impliqués dans la période> Suivi de l’activité de la période 

 

 

 

 

 

PRÉCONISATIONS D'ORIENTATIONS DU SIAO 93

1045 ménages mis à l’abri sur les 621 places supplémentaires ouvertes durant l’hiver 2012-13.456 fiches d’entretien et d’évaluation traitées par le SIAO 93 avec pour pré- conisation d’orientation :

> 39% vers l’hébergement d’urgence

> 39% vers l’hébergement d’insertion

> 18% vers du logement intermédiaire

> 2% vers du logement autonome

> 2% vers un dispositif médico-social 

 

 

 

 

 

STRUCTURES HIVERNALES

ACSC-Cité Myriam, CEFR, Hôtel Social 93, La Main Tendue, Le Refuge, Secours Islamique France, ADOMA, Proses, Secours Catholique, Aurore, CCAS St Denis, Maison de la Solidarité, CCAS St Ouen, Espace Henri Grouès. 

 

 

 

 

 

93 MÉNAGES RÉORIENTÉS PAR LE SIAO93

> 26 hébergements d'urgence

> 50 hébergements d’insertion,

> 14 logements intermédiaires,

> 2 accès au logement,

> 1 en LHSS 

 

 

 

 

 

CELLULE D'ÉVALUATION

Veiller à ce que toute personne hébergée par le 115 puisse bénéficier d’une évaluation sociale afin de l'inscrire dans un parcours d'insertion vers le logement. 

 

 

 

 

Depuis juillet 2011, l’équipe de la cellule d’évaluation du SIAO est missionnée pour intervenir auprès de l’ensemble des ménages hébergés (de 2009 à ce jour) sur le dispositif hôtelier du 115.

 

Missions :

1. Suivi de la demande d’hébergement- logement des ménages pris en charge par le 115

- Identifier et orienter les personnes, ayant besoin d’un accompagnement et un suivi social, vers les partenaires sociaux (services de polyvalence de secteur d’action sociale, accueils de jour, associations...)

- Réaliser au cours d’un entretien indi- viduel, une première évaluation sociale de la situation, et repérer les freins au parcours d’insertion du ménage.

- Proposer en concertation avec le ménage une préconisation d’orientation

 

2. Intervention sur des situations préoccupantes et problématiques en hôtel àla demande du 115 (difficultés signalées par l’écoutant, le ménage ou l’hôtelier).

- Etre vigilant vis à vis de ménages signalés comme particulièrement fragiles (visite à l’hôtel si nécessaire).

- Assurer un suivi particulier de la situation des jeunes isolés de moins de 25 ans pris en charge à l’hôtel par le 115, pour garantir une réorientation la plus rapide possible par le SIAO.

Les 3 travailleurs sociaux de la cellule travaillent en lien étroit avec les intervenants sociaux du territoire, et notamment avec les assistant-es social-es du Conseil Général, qui assurent le suivi social de nombreuses familles hébergées. 

 

 

 

 

 

OBSTACLES

Mise à l'abri ou hébergement durable ?

> Offre insuffisante de places d’hébergement d’urgence et d’insertion pour réorienter des ménages mis à l’abri à l’hôtel depuis plusieurs mois, voire plusieurs années

> L’ « installation » des ménages sur le 115 se traduit par des réorientations plus complexes vers des structures d’hébergement (refus des familles à intégrer un collectif et à renoncer à l’ « autonomie » acquise à l’hôtel)

> L’irrégularité administrative de familles qui maintient durablement les personnes concernées dans les dispositifs de miseà l’abri, faute de pouvoir engager un parcours d’insertion (14% de personnes déclarent être en situation irrégulière au 115).

> Les grandes compositions familiales : couples avec 4, 5, 6, ... enfants qui ne trouvent pas de place dans les centres d’hébergement existants du département.

> Certaines situations de handicap qui ne trouvent pas de solutions adaptées dans les différents dispositifs d’hébergement ou de logement.

> Le nombre de personnes prises en charge par le 115 a considérablement augmenté (3000 personnes en mars 2013, contre 2300 en mars 2012, et 1600 en mars 2011), à effectif constant. 

Please reload

Sélection d'articles

Groupes d'expression usagers - accompagnement social & hébergement

18.02.2020

1/7
Please reload