Action sociale : du sud au nord

April 16, 2012

 

 

 

 

En 1999, l’association Asmae, ONG de solidarité internationale décide d’ouvrir des programmes en France. 

 

 

Ce changement de paradigme s'est opéré tout d'abord à la demande de Soeur Emmanuelle, qui de retour en France après de longues années à l'étranger découvre les situations de grande détresse et d'exclusion. Là où Soeur Emmanuelle avait côtoyé des communautés entières qui vivaient dans les bidonvilles, elle découvre à travers une expérience comme bénévole dans un accueil de jour pour SDF dans le sud de la France, des hommes et des femmes exclus, coupés de tout réseau familial et social. Son association décide alors de mener une étude pour envisager les possibles actions en France auprès des enfants, des jeunes et de leur famille. À partir de l'expérience accumulée dans les pays du sud, l'association pose un regard sur la situation en France et décide d'y intervenir de deux manières.

 

L'une par le biais d'une action de soutiens aux initiatives d'habitants dans les quartiers sensibles de la région parisienne. L’idée est de soutenir les ressources des habitants pour trouver des réponses collectives adaptées à des problématiques locales. C’est aussi l’occasion de recréer des liens et des solidarités à l’échelle du quartier. Dix ans après l’ouverture de ce programme animé par deux agents de développement, six quartiers bénéficient de cette intervention et de nombreuses actions collectives ont vu le jour : soutien scolaire, atelier d’alphabétisation, fête de quartiers... par les habitants et pour les habitants.  

 

 

 

 

 

Enfin, l’association a aussi fait le choix de répondre aux situations d’errance de jeunes mères avec leurs enfants en Seine-Saint-Denis en s’appuyant sur son expérience d’accompagnement psychologique d’enfants et de jeunes en grande souffrance (enfants des rues...) à l’étranger. En 2006, un centre mère-enfant et une crèche familiale ont ouvert leur porte à Bobigny pour soutenir ces enfants et ces femmes dans leur rôle de mère, de femme et dans leur insertion sociale. Ce dispositif s’inscrit dans le tissu de la protection de l’enfance. Passer du Sud au Nord, c’est passer d’environnements où l’action sociale est limitée et très informelle à un mille feuille social très complexe et organisé. C’est passer de publics pour lesquels la participation est une donnée naturelle pour palier l’absence de dispositifs à des publics qui ont intégré l’aide sociale à leur vie et qui ont parfois du mal à imaginer vivre sans. Mais du sud au nord l’association travaille à aider les personnes accompagnées à retrouver la dignité et maintenir la cellule familiale avec toujours en priorité la valorisation de leurs ressources personnelles.

 

 

 

 

 

 

Sabine Pirrovani,

Directrice de la Chrysalide Centre mère enfant de l’ASMAE 

Please reload

Sélection d'articles

Covid-19 : Appel à bénévoles

04.05.2020

1/10
Please reload

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: