Le SIAO93, une intention à développer, une évidence à construire

LA DÉFINITION

“Les SIAO* rassemblent ainsi les acteurs des dispositifs d’accueil, d’information et d’orientation (115, SAO*, accueil de jour...) et ceux des dispositifs d’héberge- ment et d’accès au logement (CHRS*, CHU*, bailleurs...), par la mise en com- mun des places proposées et la réunion des acteurs dans des instances de concer- tation en vue de l’attribution des places et traitement des situations délicates” (Guide “précarité & santé mentale”, FNARS, Paris, 2010, p16).

LA COMMANDE :

> Circulaires d’avril et de juillet 2010 sur la mise en place du SIAO

> Rapport de l’IGAS de août 2010 préconisations, le cas de l’Ile-de-France

> Lettre de mission du Préfet à Interlogement93 en octobre 2010

> La convention d’objectifs DRIHL/ Interlogement93 en octobre 2010

LES PRINCIPES :

> L’inconditionnalité de l’accueile t la continuité de la prise en charge

> L’accès au service public

> Le “logement d’abord”

> La coordination des interventions situées aux frontières départementales

LA CONFIGURATION DE LA PRÉFIGURATION :

> Période de la préfiguration : de janvier à juillet 2011

> Un SIAO unique dont le porteur est Interlogement93 (dans sa pleine dimension : fédérateur et opérateur)

> Deux volets (urgence/insertion), deux entités au sein du volet Insertion (insertion/logement)

> Un axe Santé

LES OUTILS :

> Fiche structure : synthèse des prestations offertes par les structures (places et accompagnement)

> Fiche d’évaluation : photographie sociale du demandeur

> Système d’information : sa mission est de centraliser l’ensemble des informations des publics et des structures

LES LIMITES ACTUELLES

> Absence de système d’information

> Absence d’un comité de pilotage départemental

> Aucune réalisation ne se fera sans les moyens financiers nécessaires à l’organisation et la mise en œuvre

> Il ne pourrait être imaginé un SIAO sans les collectivités locales et territoriales.

L'HISTORIQUE

La veille sociale :

La loi du 29/07/1998 d’orientation relative à la lutte contre les exclusions, dans son article 157-III, prévoit la création d’un dispositif de Veille sociale dans chaque département et lui donne trois missions :

> Évaluer l’urgence de la situation

> Proposer une réponse immédiate et organiser sa mise en œuvre effective

> Tenir à jour l’état des disponibilités d’accueil dans les départements.

Ainsi, un dispositif de Veille sociale consiste à mettre en œuvre une coordination départementale des actions entreprises dans le cadre de la lutte contre les exclusions. C’est en fait l’aboutissement d’une animation de réseau et d’une coordination approfondie dans le but d’organiser sur l’ensemble du département des actions au plus près des besoins.

L'état :

"Naissance d’un service public et d’accès au logement”. Benoist Apparu Secrétaire d’État chargé du logement

“La performance public au bénéfice des valeurs”. Sabine Fourcade Directrice Générale de la cohésion sociale

Le plan de relance :

De septembre 2009 au 31 décembre 2010, IL 93 avec une équipe composéede douze travailleurs sociaux des différentes associations (CEFR, Cité Myriam, COS les sureaux, HS93, IL93) a été affectée à des missions thématiques et territoriales concernant la fluidité.

La première mission : observer les parcours depuis la rue jusqu’à l’accès au logement et aussi mieux comprendre la construction d’itinéraires d’insertion.

L’objectif final et commun, est de renforcer le pilotage et la régulation de l’ensemble du dispositif d’hébergement et de Veille sociale, d’améliorer la coopérationdes compétences.

L’équipe du plan de relance... SIAO

Sélection d'articles

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: