Recuperateurs et batisseurs, a vos truelles !

Des habitats écolos et alternatifs : une solution économique pour nos projets d’hébergements citoyens à venir ?

À l’heure où les préoccupations écologiques sont dans les esprits de tous, on trouve de nombreux matériaux de construction, pour l’habitat, plus originaux les uns que les autres. Des idées parfois farfelues mais ingénieuses pour de nouvelles solutions d’hébergement.

Les maisons dites « écolos » sont devenues de véritables phénomènes de mode. Il existe aujourd’hui différents types de supports idéaux pour le développement durable.

Les modes de constructions traditionnelles voire ancestrales présentent par ailleurs l’avantage de favoriser l’auto-construction. Alors pourquoi ne pas envisager d’impliquer les bénéficiaires des offres d’hébergement à la fois dans la formation à ces méthodes et dans la construction de nouveaux lieux ?

Les quelques exemples qui suivent sont un survol des différentes techniques.

Nous connaissons tous les maisons construites en bois recyclé. Cette matière première très robuste est 100 % renouvelable. Le bois est un très bon isolant thermique mais il faut dire que ce type de projet reste assez onéreux, s’il n’est pas recyclé.

Quoi de plus écolo que la paille ?

Une autre solution moins connue mais cependant assez répandue sur toute la planète est la maison construite en paille. Le loup avait tort ! Celle-ci ne risque pas de s’écrouler au moin- dre coup de vent ! Au contraire, les maisons en paille sont très résistantes. La paille utilisée est compressée, ainsi elle résiste mieux au feu que le bois. Comme les maisons en bois, elles sont bien isolées et ont l’avantage d’être vraiment peu coûteuses.Dans le même ordre d’idée, on peut trouver des maisons faites avec du chanvre ou avec de la chaux. Ces habitations bénéficient de tous les avantages déjà cités, mais en plus, elles permettent une isolation acoustique maximale !

Et la terre dans tout ça ?

Pour rester dans les matières peu coûteuses, sachez qu’il est également possible de faire construire sa maison en « terre crue ». Le pisé, l’adobe, la terre-paille ou encore le torchis sont les différentes méthodes de construction avec de la terre que vous pouvez utiliser. Ce mode de construction peut être associé à d’autres matériaux naturels comme les fibres végétales. Le petit plus ? La terre est un bouclier contre l’humidité et cela permet de réguler le taux d’humidité dans l’air.

Une maison en bouteilles plastiques ? Incroyable mais vrai ! En Serbie, un ancien professeur de mathématiques a eu l’idée de construire sa maison uniquement à l’aide de bouteilles de plastique recyclées. Voilà une bonne idée de recyclage pour ces déchets embarrassants. Il y a juste les fondations de la maison qui sont en béton. Un travail laborieux mais pour un résultat incroyablement joli ! Il lui aura fallu tout de même rassembler près de 15 000 bouteilles mais le résultat est impressionnant. Alors, si vous êtes intéressés, mettez-vous vite à la récupération de bouteilles !

Et pourquoi pas une maison construite uniquement à l’aide de bouteilles de plastique recyclées ?

Et si vous cherchez d’autres idées originales, sachez qu’il existe aussi des maisons en verre ou encore des « maisons puits », récupératrice d’eau. Voilà peut-être les solutions d’héberge- ment de demain ! Respectueuses de l’environnement, économiques quant à leur construction, elles le seront également en coût d’énergie. Quelles plus values !

Flora Da Silva

Chargée de communication d’Essor93

Pour Plus d’infos consultez les sites suivants :

Pour les maisons en bois recyclés : www.maisons-eco-durables.fr

Pour les maisons en Paille : www.lamaisonenpaille.com

Pour les maisons en terre :www.maison-construction.com

www.aci-multimedia.net

vous pouvez trouver d’autres renseignements sur les sites suivants :

www.la-maison-ecologique.com et www.autoconstruction.info

Sélection d'articles

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: