La participation des personnes accueillies au réseau Interlogement93

Le contexte

 « Replacer l’usager au cœur de notre réseau » constitue aujourd’hui une orientation majeure pour le réseau Interlogement93.

Les contributions des participants à l’Assemblée Générale du réseau du 13 juin 2018 ont montré que l’enjeu de la participation des usagers est considéré comme essentiel par la majeure partie des professionnels concernés : « donner du sens à nos missions », « légitimer nos actions », « parce qu’ils ont souvent les réponses à leurs questions et que nous ne sommes que des leviers de mise en œuvre » …

La préoccupation commune est donc d’orienter la démarche afin :

  • de mobiliser régulièrement un panel renouvelé de personnes accueillies au sein du réseau et de les amener à s’exprimer collectivement sur des thématiques connues à l’avance pour « recueillir leur avis sur ce que nous faisons ensemble » et pour qu’elles puissent dire « ce qui doit changer de leur point de vue » ;

  • de déterminer et organiser comment ce travail influencerait les organes du réseau (Conseil d’administration, commissions), avec notamment l’idée de « challenger le CA », et comment il serait rendu compte aux usagers des changements induits. 

Pour se faire, un appui à la conception et à la mise en œuvre de cette démarche a été confié à TRANSFER.

La mise en œuvre​

Phase 1 : Un groupe d’usagers « généraliste » (1er semestre 2019)

Ce groupe comprenait 19 personnes issues de 5 associations du réseau Interlogement93. Deux rencontres d’une journée chacune (espacées de 2 semaines) ont ainsi été organisées et

La 1ère journée a permis à chaque participant de se présenter et témoigner de son expérience, de recouper les expériences des uns et des autres pour en dégager des préoccupations communes (formuler d’abord leurs problèmes et priorités en leurs propres termes) et d’ébaucher des points d’attention et des pistes d’action pour améliorer l’organisation et les pratiques des dispositifs concernés.

La 2ème journée a permis d’amender et de valider collectivement la synthèse écrite proposée par l’animateur, en vue de sa présentation au Conseil d’Administration d’Interlogement93 et de sa diffusion, ainsi que d’identifier et formuler deux thèmes de travail prioritaires sur lesquels seront mobilisés les prochains groupes de personnes accompagnées. 

Une synthèse des échanges lors de ces deux rencontres est disponible et constitue la base de travail des deux groupes de travail « thématiques ».

La démarche

Les acteurs de l’insertion ont vocation à construire des solutions concrètes et adaptées pour les personnes en situation d’exclusion ou de grande précarité, mais en donnant à celles-ci toute leur place dans la définition et l’évolution de ces solutions et en les aidant à formuler leurs problèmes et leurs priorités dans leurs propres termes (et non en le faisant à leur place).

Le sens de la participation pour les personnes en situation d’accompagnement est double : il renvoie à la fois à une exigence de reconnaissance, vecteur de dé-stigmatisation et de valorisation (élaborer, porter, faire entendre une parole collective) et à une position d’acteur de changement, vecteur de « pouvoir d’agir » (construire des idées et des propositions pour faire évoluer les pratiques, les actions, les politiques).

L’enjeu ne se limite donc pas à placer les personnes en position réductrice d’évaluation (simple expression d’un niveau de satisfaction sur les services apportés) : il s’agit de mettre en œuvre une démarche citoyenne qui leur permette de se situer comme « coproducteurs » de ces services, en les interpelant sur « ce qui doit changer de votre point de vue » dans « ce que nous faisons ensemble ».

Les utilisateurs des services ont en effet une légitimité à produire des savoirs, des points de vue, des idées propres à partir de leur expérience et de leur capacité à la penser collectivement et à la mettre en mots.

Phase 2 : Deux groupes de travail « thématiques » (2nd semestre 2019)

 

Le groupe d’usagers « généraliste » a identifié deux thématiques prioritaires :

  • La vie en structure d’hébergement : conditions d’accueil et « vivre ensemble » ;

  • Les pratiques d’accompagnement social : l’information et l’appui aux projets.

Ces deux thèmes correspondront à deux groupes d’usagers distincts. Le premier groupe travaillera donc sur l’accompagnement social et se réunira les 2 et 10 octobre tandis que le second groupe qui s’intéressera à l’hébergement se réunira pour sa part les 22 et 31 octobre.

L’une des trois personnes nommées « porte-parole » du groupe généraliste se déplacera lors de la première rencontre de chacun des deux groupes pour présenter la synthèse de leurs travaux. La méthode de travail et d’animation sera la même que pour le groupe généraliste.

Phase 1
Phase 2
Groupe généraliste
12/02
12/02
Groupe Accompagnement social
25/02
12/03
Groupe
Vie en structure d'hébergement
21/04
05/05

Les témoignages

Les documents

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: