NOS ACTUALITÉS

Le groupe A.B.R.I vous présente le dispositif Modulo Toit!

Hôtel social 93 et la Main tendue sont deux associations de la Seine-Saint-Denis qui viennent en aide aux mal-logés et sans-abri du département. Les deux associations animent ensemble un dispositif de 18 structures d’hébergement, ouvertes 24h/24 et 365 jours par an, accueillant plus de 558 résidents (familles avec ou sans enfants, personnes isolées, grands exclus, femmes victimes de violence…). Depuis 2012, elles se sont regroupées pour créer l’association A.B.R.I (Association Bâtir et Réinsérer en Ile-de-France). En Seine-Saint-Denis, l’accès au logement et à l’hébergement des plus précaires s’avère complexe. Le département est caractérisé par un dispositif d’hébergement saturé du fait du m

L’Etat ne paye pas ses condamnations et fragilise l’accompagnement des personnes en difficultés

Le Haut Comité pour le Logement des Personnes Défavorisées exprime ses plus vives inquiétudes sur les conséquences du non paiement par l’Etat de l’intégralité de ses condamnations au titre du droit au logement opposable permettant le financement de l’accompagnement des personnes rencontrant des difficultés d’accès et de maintien dans le logement. Le Fonds national d’accompagnement vers et dans le logement (FNAVDL) est alimenté par les astreintes payées par l’Etat en cas de condamnation pour non respect de son obligation de relogement de personnes reconnues au titre du droit au logement opposable. (26,9 millions d’euros en 2012 et 25,8 millions en 2013). Créé en 2011, ce fonds permet le finan

DAHO/DALO du nouveau en Ile-de-France : un Manuel pratique et une plateforme téléphonique.

La FNARS Ile-de-France a réalisé en partenariat avec la FAP, le Secours catholique, et la Fapil IDF le : « Manuel pratique pour l’application du DALO et du DAHO en Ile-de-France ». Ce Manuel s’adresse aux associations œuvrant en faveur du droit au logement et à l’hébergement. Objectifs : Développer et organiser la mission de veille associative sur la mise en œuvre de ce droit, dégager une posture et une interprétation communes face aux positions divergentes tenues par les acteurs de la mise en œuvre de la loi DALO ; Soutenir les associations dans leur accompagnement des requérants jusqu’au recours indemnitaire ; Favoriser l’harmonisation des pratiques des associations siégeant en COMED fran

Mineurs isolés étrangers : l'essentiel!

Un mineur isolé étranger (MIE) est un jeune de moins de 18 ans qui n’a pas la nationalité française et se trouve séparé de ses représentants légaux sur le sol français. De sa minorité découle une incapacité juridique, et de l’absence de représentant légal une situation d’isolement et un besoin de protection. Il n’existe pas de statut juridique propre aux MIE. Ces derniers se trouvent donc à un croisement, relevant à la fois du droit des étrangers et, au titre de l'enfance en danger, du dispositif français de protection de l’enfance, qui ne pose aucune condition de nationalité. Cette dualité imprègne l’ensemble des enjeux liés à la problématique des MIE. Pourtant, le statut d’enfant devrait p

À l'affiche
Articles récents
Archives

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: