NOS ACTUALITÉS

Le 93 territoire pilote pour la “garantie jeunes”

La Seine-Saint-Denis est l’un des dix territoires pilotes choisis pour mettre en œuvre à l’automne la “garantie jeunes”, une allocation d’environ 450 euros mensuels pour les 18-25 ans en difficulté d’insertion. L’expérimentation pourra concerner jusqu’à 10 000 jeunes sur l’ensemble des dix territoires. Dix autres territoires ont été retenus pour une deuxième vague de déploiement en 2014. Après évaluation, le dispositif pourrait être étendu progressivement sur tout le territoire.

Quitter le foyer familial : les jeunes confrontés à la crise.

Entre 2007 et 2008, la progression du chômage en France due à la dégradation de la conjoncture économique a précarisé les jeunes adultes. Si la situation du logement est tendue et les bailleurs plus exigeants en période de crise, ces jeunes marqués par des situations de chômage ou par la récurrence d’emplois précaires, n’ont plus les moyens financiers de quitter le domicile de leur parent. Ainsi, la récente étude de la DRESS, montre qu’entre 2007 et 2010, le taux de départ du domicile parental a baissé de 4 points. Pour voir l’étude DREES : cliquez ici Études et résultats N°887, Quitter le foyer familial : les jeunes confrontés à la crise de Mickaël Portela et Florent Dezenaire – Juillet 201

Tuberculose et MST : la Seine-Saint-Denis n’a plus d’argent pour dépister.

Dès janvier 2015, la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) cessera de verser une subvention d’un montant de 1,5 millions d’euros au département de la Seine-Saint-Denis. Alors que tous les indicateurs de santé du territoire sont au rouge, avec 4 000 cas détectés tous les ans de tuberculose, et un besoin primordial de dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST), les sept centres du département et le camion mobile pourraient disparaître et remettre en cause les opérations de dépistage itinérantes qui prenaient en charge les habitants des bidonvilles ou des foyers de travailleurs migrants.

Interlogement93 interpelle les maires.

Interlogement93 profite de la rentrée pour alerter les maires de la Seine-Saint-Denis sur le nombre de ressortissants de leur commune qui ont fait une demande de mise à l’abri au115-93 depuis le début de l’année. Un courrier personnalisé a donc été adressé aux élus de chaque municipalité du département au début du mois, leur proposant de travailler avec nous afin de trouver des solutions pour ces ménages. Le réseau attend d’eux une mobilisation notamment sur la période hivernale qui arrive à grands pas.

À l'affiche
Articles récents
Archives

Contactez nous :

01 41 58 61 45

© 2012 par Interlogement93

Newsletter: